Orientations sexuelles et identités de genre


Il existe une multitude d’attirances et d’identités. Il n’y en a pas une meilleure que l’autre, tout varie en fonction de tes préférences, de tes goûts et de ta singularité en tant qu’individu. Que nous parlions d’orientation sexuelle/émotionnelle, de sexe biologique, d’expression ou d’identité de genre, il s’agit de ne pas s’emmêler les pinceaux. Et si on faisait le point ?

  • L’identité de genre est le genre auquel la personne s’identifie. Il peut être différent du genre assigné à la naissance (sexe biologique).
  • L’expression de genre correspond à la façon d’utiliser divers codes sociaux (vêtements, attitude, langage, …) attribués à un genre particulier.
  • Le sexe biologique est le sexe assigné à la naissance selon les caractéristiques physiques (pénis, vagin, …) et physiologiques (gènes, taux d’hormones, …) d’un individu.
  • L’orientation sexuelle est l’attirance sexuelle et/ou émotionnelle qu’une personne éprouve pour une autre personne.


On distingue 3 grandes orientations sexuelles 

  • La bisexualité : C’est l’attirance sexuelle et émotionnelle pour à la fois le genre masculin et le genre féminin.  
  • L’homosexualité : C’est l’attirance sexuelle et émotionnelle pour une personne du même sexe. 
  • L’hétérosexualité : C’est l’attirance sexuelle et émotionnelle pour une personne du sexe opposé. 

Quoi qu’il en soit, le désir et la sexualité sont quelque chose de bien personnel. Les goûts et les couleurs ne se discutent pas alors l’orientation sexuelle non plus. Tu es libre de vivre ta vie selon tes choix et tes préférences. Il est également possible qu’à un certain moment de ta vie tu aimes les filles et ensuite les garçons ou même encore les deux, c’est totalement normal. 

 

Mais que veut dire LGBTQI+ ?

Il s’agit là d’une abréviation regroupant différentes orientations et identités existantes. Cette abréviation tend à évoluer au fil du temps car elle n’est jamais vraiment complète... 

Pour t’aider nous t’avons confectionné un petit lexique (non-exhaustif) : 

  • Lesbienne : Attirance sexuelle et émotionnelle d’une femme envers d’autres femmes
  • Gay : Attirance sexuelle et émotionnelle d’un homme envers d’autres hommes 
  • Bisexuel : Attirance sexuelle et émotionnelle d’une personne envers les femmes et les hommes 
  • Transgenre : Personne ne reconnaissant pas le genre (le sexe) lui ayant été attribué à la naissance mais se reconnaissant le sexe opposé. 
  • Queer (ou non-binaire) : Personne qui ne se définit dans aucune classification 
  • Intersexe: Personne dont l’anatomie ne correspond ni au genre homme, ni au genre femme 


Et il y en a bien d’autres encore !
 

Que dit la loi ?

La Déclaration universelle des droits de l’homme : Elle s’appuie sur les principes d’égalité de la dignité humaine, des droits humains et de la non-discrimination.

L’article 14 de la Convention européenne des droits de l’homme : Il interdit toute forme de discrimination.

L’article 21 de la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne : Il interdit formellement la discrimination fondée sur l’orientation sexuelle. 

L’article 10, celui du traité sur le fonctionnement de l’UE : Il met en avant le fait que l’une des missions de la Commission européenne est de combattre les différents types de discrimination qu’elle définit comme tel !

Discrimination et violence à l’égard des personnes bi, homo, trans, ….

Les comportements allant à l’encontre des personnes bi, homo, trans et autres sont connus sous le nom d’homophobie et transphobie. Il s’agit d’attitudes discriminantes, voire violentes, allant à l’encontre des personnes non-hétérosexuelles. Ces actes violents, même parfois haineux, affectent profondément les personnes qui en sont victimes. Malheureusement, rare sont ceux qui signalent ces abus et ces actes par manque de confiance et peur de jugement des forces de l’ordre vis-à-vis d’eux. 
 

FAQ

Pourquoi fait-on souvent le lien entre homosexualité et VIH/IST ? 

Les études épidémiologiques montrent que les hommes homosexuels et bisexuels sont beaucoup plus exposés au risque d’être infecté par le VIH que d’autres populations de par leurs relations sexuelles non protégées dans beaucoup de cas.    

C’est quoi le Chem Sex ? 

Le terme désigne le sexe sous l’influence de substances psycho-actives (les « drogues »). Les personnes recherchent un effet intensifiant ou désinhibant et à accroître leurs performances sexuelles. 

C’est quoi le Poppers ?

C’est une substance liquide très volatile qui augmente la vascularisation des tissus et qui facilite la pénétration anale.  
Source : Entre mec "Pratiques sexuelles". In Exaequo. [En ligne] (2018) www.exaequo.be/fr/gay-life/sexe-gay/diversité-sexuelle (Page consultée le 31 juillet 2018)