Accueil > sexe & société > Sexualité & handicap

Le droit à une sexualité pour tous



Pourrais-tu imaginer un monde où l’on interdirait à une personne de tomber amoureux ?

 

Cette question te parait peut être stupide mais c’est pourtant le vécu de certaines personnes simplement parce que la société (c’est à dire toi et moi et tous les autres), nous avons encore tendance à considérer que les personnes qui vivent avec un handicap n’ont pas de vie sexuelle.

 

C’est ce que l’on nomme une "croyance". Comme toute croyance, elle limite la liberté des personnes concernées.

 

Par exemple, une croyance commune est qu’une personne aveugle n’ a aucun intérêt à aller au cinéma puisqu’elle ne voit pas.

 

Pourtant, une personne aveugle peut avoir un intérêt et du plaisir à aller au cinéma mais elle le trouvera ailleurs que dans les images projetées.

 

Dans l’ambiance du lieu, les dialogues, la musique du film, l’odeur des pop-corn, le son des cornets glacés croqués avec gourmandise, la proximité complice avec une personne qu’elle aime, ... toutes ces choses auxquels les biens-voyants ne sont pas forcément attentifs parce que captivés (ou capturés :) par les images projetées.

 

Une société attentive à tous mettra aussi des moyens financiers pour permettre de rendre les films accessibles aux aveugles (traduction auditive de ce qui se voit à l’écran).

 

Pas de bras, pas de chocolat !?

 

Toute personne vit des désirs, des pulsions, des attirances et de manques, qu’elle vive avec un handicap ou non. C’est simplement la manière de les vivre qui va se moduler.

 

Imagines-toi aveugle de naissance. Tu es avec une personne que tu aimes (pas besoin d’aller loin, cela peut-être toi). Tes yeux ne voient pas mais tu as développé ton sens du toucher tel que nous ne pouvons peut-être nous l’imaginer. Tes mains, ton dos, chaque cellule de ta peau est en contact avec ton cerveau, avec le plaisir que le toucher te procure (et procure peut-être à l’autre). Tes autres sens sont aussi plus en éveil.

 

Tu l’auras compris, ce n’est pas parce qu’une personne est aveugle ou dans une chaise roulante qu’elle est condamnée au célibat ou à l’abstinence.

 

La sexualité ne se limite pas aux seuls aspects physiologiques du corps. L’estime que tu as de toi, l’estime que tu as de ton corps, l’expérience amoureuse où tu peux te sentir considéré comme une personne de grande valeur sont autant d’atout pour vivre sa sexualité.

logo Sex & Co
video

C’est quoi un centre de planning familial ?

C’est quoi, c’est combien, c’est pourquoi ?

Extras : visite virtuelle, webdocumentaire, micro-trottoir, etc


plan du site | contact