Accueil > sexe & société > Pornographie > En conclusion

En conclusion



La pornographie n’est ni bien ni mal... Tu l’auras compris, même si la pornographie est consultée pour diverses raisons, une mauvaise consommation n’est pas sans risque sur sa propre sexualité et sa relation à l’autre.

 

Dès lors, à défaut de s’en passer complètement, pourquoi ne pas explorer une autre pornographie, une pornographie plus soft, plus respectueuse du corps des hommes et des femmes, plus diversifiée dans ces scénarios et dans les corps qu’elle propose ou s’orienter vers une pornographie plus raffinée qu’on pourrait appeler l’érotisme.

 

Les vraies relations sexuelles restent donc celles que le couple construit. Ce qui fera plaisir à l’un ne fera pas forcément plaisir à l’autre. Il importe donc d’apprendre à déterminer ce qui fait plaisir à l’autre, mais également à soi-même et à l’inverse, être capable d’entendre que l’autre peut ne pas apprécier certaines choses et de dire ce qui ne nous plait pas le cas échéant.

 

Il faut parfois essayer des choses, expérimenter, décoder les réactions de l’autre, etc. pour parvenir à un partage de plaisir mutuel… Parce que lorsque l’on fait l’amour, c’est bien de cela qu’il devrait s’agir : Donner du plaisir à l’autre tout en ayant du plaisir… Chose que la pornographie ne garantit pas !

logo Sex & Co
video

C’est quoi un centre de planning familial ?

C’est quoi, c’est combien, c’est pourquoi ?

Extras : visite virtuelle, webdocumentaire, micro-trottoir, etc


plan du site | contact