Accueil > contraception > Les méthodes naturelles

Les méthodes "naturelles"



Les pratiques visant à

 

  • Observer les cycles naturels de la femme (ou méthode ogino),
  • Interrompre le rapport sexuel avant l’éjaculation, ne constituent PAS des méthodes contraceptives fiables.

 

Les risques de ces méthodes :

 

 

  • Il est difficile de déterminer soi-même ses périodes fécondes avec précision car les cycles d’ovulation de la femme sont souvent irréguliers même si la femme a des règles régulieres, par ex. tous les 28 jours. Cela veut dire que l’ovulation n’arrive pas toujours au même moment du cycle menstruel et qu’on ne peut donc pas savoir avec précision quand des rapports sexuels sans risque de grossesse peuvent avoir lieu.
  • Même si le rapport n’a pas lieu pendant la période d’ovulation de la femme, les spermatozoïdes peuvent rester actifs plusieurs jours jusqu’à la prochaine ovulation !
  • Avant l’éjaculation, l’homme sécrète un liquide séminal contenant déjà des spermatozoïdes.

!!! En plus d’un risque de grossesse, ces méthodes ne protègent PAS des IST (Infections Sexuellement transmissibles).

logo Sex & Co
video

C’est quoi un centre de planning familial ?

C’est quoi, c’est combien, c’est pourquoi ?

Extras : visite virtuelle, webdocumentaire, micro-trottoir, etc


plan du site | contact