Accueil > amour > Homo - Hétéro - Bi > Homosexualité

Une forme d’amour comme une autre



Aujourd’hui, l’homosexualité est de plus en plus reconnue même si malheureusement certaines personnes ne la tolèrent pas complètement à cause de croyances religieuses, de peur de la différence etc.

Ces dernières années, l’homosexualité gagne en visibilité et de plus en plus de personnes font leur "coming out" (mettre au courant son entourage). Et c’est tant mieux parce que l’homosexualité n’est rien d’autre qu’une forme de désir et d’amour.

 

Être homosexuel(le) n’empêche plus de se marier et de fonder une famille. Des lois existent aussi pour lutter contre les discriminations à l’égard des homosexuels.

 

Pourtant, il n’est pas toujours facile d’accepter son homosexualité. Tu peux avoir le sentiment d’être différent(e) et avoir peur d’être rejeté(e) par ton entourage, ta famille, etc. Ce qui peut engendrer un mal profond. Ne reste pas seul(e). Ils existent des associations gays et lesbiennes qui peuvent t’aider à sortir de cette solitude. Tu peux y rencontrer d’autres homosexuels qui partageront leurs expériences avec toi.

 

N’hésite pas non plus à te rendre dans un centre de planning familial si tu souhaites être écouté(e) dans tes questionnements.

 

L’homosexualité n’est pas un choix

L’homosexualité est, à tort, souvent perçue comme un choix. Une étude a montré que 7 jeunes sur 10 le croient. Cette conviction peut renforcer les discriminations liées à l’orientation sexuelle en émettant, par exemple, un jugement négatif sur ce choix.

 

Pourtant, on ne choisit ni d’être homosexuel-le ni d’être hétérosexuel-le. Les gays ou les lesbiennes expliquent souvent qu’ils-elles ont toujours ressenti une attirance vers des personnes du même sexe. Le choix porte plutôt sur le fait d’assumer son orientation sexuelle ou non.

 

Témoignages

  • Extrait de la pièce "Quoi" ?


Julien

Mes chers parents, est-ce que j’ai choisi de ne pas aimer le chocolat ? Est-ce que j’ai choisi d’être gaucher ? Est-ce qu’on demande à une cuillère d’être un couteau ? Est-ce que vous avez choisi d’être hétéros ?

  • Témoignages de la brochure "Filles entr’elles "/"Garçons entr’eux" Exaequo

Stéphanie, 24 ans

Si l’on admet que l’orientation sexuelle n’est pas un choix, pourquoi ne pas imaginer de pouvoir s’investir dans des relations homos et hétéros successivement ? Quand mon regard se pose sur Marie, rien ne peut remettre en question mon amour pour elle. Mais je me rappelle Richard, nos sentiments, nos émotions, et je ne veux rien renier de cette relation.


Romuald 21 ans 

Quand je me replonge dans mes souvenirs d’enfance, je réalise que j’ai toujours été attiré par les garçons. C’était un sentiment à la fois agréable et frustrant car je pensais être le seul à avoir de telles attirances et donc, pour moi, il n’y avait pas lieu d’en parler, car personne (hétéro ou homo) n’aurait pu me comprendre... Ce n’est que bien plus tard que j’ai réalisé que j’étais homo...


Pour PLUS DE TEMOIGNAGES, consulte les brochures "Filles entr’elles" -"Garçons entr’eux" Exaequo

logo Sex & Co
video

C’est quoi un centre de planning familial ?

C’est quoi, c’est combien, c’est pourquoi ?

Extras : visite virtuelle, webdocumentaire, micro-trottoir, etc


plan du site | contact